Derniers commentaires
Aucun commentaire
Recherche de blog

aquama vs le bicarbonate de soude

Posté sur18/09/2018
aquama vs le bicarbonate de soude

Tout comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) fait partie des astuces de grand-mères qui font leur grand retour. Son utilisation remonte à l’Égypte antique. Il était alors utilisé comme produit d’hygiène ou dans le cadre du processus de momification. Puis, les Romains l’ont employé à leur tour comme savon, remède médicinal ou pour blanchir le linge. Depuis, son utilisation a été élargie à la cuisine ou au ménage. Aujourd’hui, sa réputation en tant que nettoyant multi-usages et désodorisant n’est plus à refaire.

 

Naturel, écologique, économique… Le bicarbonate de soude semble être le produit de nettoyage parfait ! Mais quelles sont ses limites et qu’a-t-il a envier à aquama® ? La réponse dans cet article.

   

 

aquama® : notre solution de nettoyage est obtenue à base d’eau et de sel, grâce à un processus de décomposition de l’eau en oxygène et hydrogène via un courant électrique. aquama® a été pensée de manière à réduire un maximum l’empreinte carbone. En effet, notre sel est certifié d’origine française et la solution est réalisée directement chez soi afin de réduire la logistique.

 

Le bicarbonate de sodium : le bicarbonate de sodium est, lui, principalement obtenu selon le procédé Solvay. Ce dernier utilise des polluants difficiles à éliminer, tels que l’acide chlorhydrique et le sulfure de calcium. De plus, l’extraction, la transformation et le transport des matières premières dans le cadre de ce processus génèrent de fortes émissions de carbone.

 

Résultat : aquama® 1 – bicarbonate de soude 0

 

   

 

aquama® : notre solution Indigo possède un pH supérieur ou égal à 8,5. Elle est donc alcaline et peut être utilisée sans risque sur toutes les surfaces de votre maison ! En bref, tout ce qui supporte l’eau, supporte aquama®.

 

Le bicarbonate de sodium : l’utilisation du bicarbonate de soude requiert une certaine prudence, notamment sur certaines surfaces comme l’inox, l’aluminium ou le chrome. En effet, les grains du bicarbonate peuvent être à l’origine de micro-rayures s’il n’est pas bien dilué ou mal utilisé. De même, il n’est pas compatible avec la soie ou la laine, car il risquerait d’altérer les fibres du tissu.

 

Résultat : aquama® 2 – bicarbonate de soude 0

 

 

 

aquama® : notre solution répond aux normes européennes bactéricides, fongicides et virucide (EN1276, EN13697 et EN1650). En plus de déterger et de dégraisser, elle vous permet donc de venir à bout des bactéries, bacilles, salmonelles, légionnelles et moisissures.

 

Le bicarbonate de sodium : contrairement aux idées reçues, le bicarbonate n’est pas reconnu comme désinfectant et encore moins comme bactéricide. Il est d’ailleurs important de bien faire la distinction entre un bactéricide et un bactériostatique. Le bicarbonate possède des propriétés bactériostatiques. Cela signifie qu’il empêche le développement des bactéries mais qu’il ne les élimine pas pour autant.

 

Résultat : aquama® 3 – bicarbonate de soude 0

  

 

 

Le bicarbonate de sodium : sur les emballages de bicarbonate de soude technique, vous retrouverez souvent les mentions « tenir hors de portée des enfants », « éviter le contact avec les yeux » ou encore « toxique en cas d’ingestion massive ». L’utilisation d’un tel produit exige donc une certaine vigilance. De plus, il est déconseillé de mélanger le bicarbonate de soude avec certaines substances, comme le vinaigre blanc. Ce mélange engendre une réaction effervescente susceptible de provoquer une explosion s’il est réalisé dans un récipient clos.

 

aquama® : sur nos sprays en revanche, vous ne trouverez aucune mention ou pictogramme de dangerosité. Non chimique et non toxique, aquama® peut être utilisée sans danger par les grands et les petits. Notre solution a été soumise à de nombreux tests en laboratoire, qui ont prouvé une absence de risque en cas de contact avec la peau et les yeux, d’inhalation ou d’ingestion.

 

Résultat : aquama® 4 – bicarbonate de soude 0

 

 


 

Là encore, l’avantage va à aquama®. En moyenne, 100 grammes de bicarbonate coûtent 0,86 centimes. Pour rappel, notre solution vous revient à 39 centimes le litre (hors coût de la machine), à savoir 2 fois moins cher !

 

Résultat : aquama® 5 – bicarbonate de soude 0

 

  

 

Le bicarbonate de sodium : le bicarbonate de soude a toutefois son avantage : il peut être utilisé en tant que substitut à la lessive ou pour renforcer son action. Il est notamment efficace pour blanchir le linge, l’assouplir et le détacher. Attention cependant à ne pas en appliquer sur des vêtements en laine ou en soie.

 

aquama® : à ce jour, notre solution ne peut pas encore être utilisée en tant que lessive, mais nos équipes travaillent sur ce point. Néanmoins, aquama® a déjà démontré son efficacité sur des taches de prune et de graisse de moteur sur des vêtements !

 

Résultat : aquama® 5 – bicarbonate de soude 1

  

 

Une fois encore, la victoire est pour aquama® ! N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire et à nous suggérer d’autres comparatifs pour les prochaines battles ! :)

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.

Menu

Menu