Derniers commentaires
Aucun commentaire
Recherche de blog

Battle n°1 : aquama® vs. le vinaigre blanc

Posté sur27/07/2018
Battle n°1 : aquama®  vs. le vinaigre blanc

Battle n°1 : aquama vs. le vinaigre blanc

 

Vinaigre, bicarbonate de soude, savon de Marseille ou encore jus de citron : nous avons tous déjà entendu parler de ces astuces de Grand-Mère pour entretenir notre maison. Mais qu’en est-il de leur efficacité ? Dans cette nouvelle série d’articles, nous vous proposons de les comparer avec notre solution 100% écologique !

 

Cette semaine, focus sur le vinaigre blanc. Qu’a-t-il à envier à notre solution 100% biodégradable ?
La réponse en 6 points de comparaison !

 

  

 

Le vinaigre blanc : depuis longtemps, le vinaigre blanc est utilisé pour nettoyer, détartrer, dégraisser et désodoriser. Mais quand il s’agit de désinfecter en profondeur et d'éliminer les bactéries, virus et micro-organismes, celui-ci a ses limites !

En effet, le vinaigre blanc tel qu’on le trouve dans nos rayons de supermarchés, est composé de 5 à 8% d’acide acétique. Ce composant aux propriétés bactéricides et fongicides est présent en trop faible quantité pour permettre une désinfection efficace.
Par exemple, il n’élimine pas la moisissure, contrairement à notre solution.

 

aquama® : notre solution, obtenue à base de d’eau, de sel et d’électricité grâce à un procédé d’hydrolyse, est jusqu’à 100 fois plus puissante que l'eau de javel à molécule égale. Grâce à ses propriétés antibactériennes, elle neutralise les bactéries, bacilles, salmonelles, légionnelles et moisissures.

Son principal avantage face au vinaigre blanc ? Elle combine désinfection, détergence et dégraissage en une seule solution, qui est normée alimentaire, grand public et médical jusqu’à la chambre du patient.

 

Résultat : aquama® 1 – vinaigre blanc 0

 

 

 

Le vinaigre blanc : contrairement à ce que l’on peut croire, le vinaigre blanc n’est pas adapté à toutes les surfaces. Du fait de son pH acide (2,5 environ), son utilisation nécessite des précautions particulières. Il est notamment déconseillé de l’utiliser sur des surfaces poreuses, comme le marbre ou le bois, sur la carrosserie d’une voiture ou encore sur du cuir.

 

aquama® : notre solution Indigo (dont le pH est supérieur ou égal à 8,5) est alcaline et adaptée à toutes les surfaces de votre maison (parquet, lino, moquette, vaisselle, inox, cuir, plastique, fonte, métal, stratifié, bois, verre, miroir, vitrocéramique, etc.) En résumé : tout ce qui supporte l’eau, supporte aquama ! Professionnels et particuliers ont déjà témoigné de l’efficacité d’aquama® sur la carrosserie et les intérieurs de voiture. Nous vous recommandons toutefois de tester la solution sur une petite surface avant de nettoyer du cuir ou tissu.

 

Résultat : aquama® 2 – vinaigre blanc 0

  

 

 

Le vinaigre blanc : l’inconvénient le plus flagrant du vinaigre blanc reste l’odeur forte et tenace qu’il dégage, qui peut être incommodante et difficile à masquer. 

 

aquama® : aquama® ne contient pas de parfum de synthèse et donc aucun composé organique volatil nocif pour la santé. Seule une légère odeur de chlore se dégage du spray mais elle ne persiste pas pendant ou après le nettoyage.

 

Résultat : aquama® 3 – vinaigre blanc 0

 

 


Le vinaigre blanc : étant un ingrédient naturel, nous pensons à tort que le vinaigre blanc est inoffensif pour notre santé. En réalité, l’acide acétique qu’il contient est un composant corrosif dont les vapeurs sont irritantes pour les voies respiratoires et les yeux.

 

Attention aux mélanges ! Associé à d’autres composants, le vinaigre peut devenir dangereux pour la santé :

 

Vinaigre blanc et bicarbonate de soude : ce mélange est déconseillé, car il produit une réaction effervescente. S’il est réalisé dans un récipient fermé il pourrait même exploser. Soyez prudents !

Vinaigre blanc et javel : il pourrait être tentant de vouloir associer au vinaigre les propriétés désinfectantes de la javel. Mais attention ! L’association de ces composants produit un gaz toxique : le dichlore, qui peut être à l’origine de brûlures et de graves problèmes respiratoires.

Vinaigre blanc et eau oxygénée : ce mélange créé un agent oxydant : l’acide peracétique, très agressif pour la peau, les yeux et les muqueuses. À éviter à tout prix !

 

aquama® : des tests effectués en laboratoire nous permettent d’attester qu’aquama® est non toxique pour la santé (aucun danger connu au contact avec la peau et les yeux, ni en cas d’inhalation ou d’ingestion). De plus, elle ne possède aucun pictogramme de dangerosité !

 

Résultat : aquama® 4 – vinaigre blanc 0

 

   

 

Le vinaigre blanc : dans le commerce, 1 litre de vinaigre blanc coûte en moyenne 0,45€.

 

aquama® : aquama® vous revient, elle, à 0,39€ le litre (hors prix de la machine), soit moins cher qu’un litre de vinaigre blanc. De plus, elle ne nécessite pas de rinçage. Elle permet ainsi un véritable gain de temps et d’argent, tout en étant respectueuse de l’environnement.

 

Résultat : aquama® 5 – vinaigre blanc 0

 

 

 

Le vinaigre blanc reste toutefois un très bon complément à aquama® pour le détartrage.

Notre solution ne nécessitant pas de rinçage, elle limite le dépôt de calcaire sur les surfaces. Mais en cas de calcaire incrusté ou pour éliminer le tartre qui peut s’accumuler sur le broc de votre machine Freedom®, le vinaigre blanc est votre meilleur allié !

 

Résultat: aquama® 5 – vinaigre blanc 1

 

 

  

Véritable alternative au vinaigre blanc, notre solution se révèle plus complète, plus économique et plus respectueuse de votre santé et des surfaces, en étant tout aussi écologique !

 

N’hésitez pas à laisser votre ressenti en commentaire ! Quel comparatif souhaitez-vous voir ensuite ? 

Laissez un commentaire
Laisser une réponse
Connectez-vous pour poster un commentaire.

Menu

Menu